Efficacité énergétique : 265 millions d’euros pour un nouveau fonds européen

La Commission européenne a annoncé le lancement d’un nouveau Fonds européen de 265 millions d’euros pour la promotion de l’efficacité énergétique (FEEE). Celui-ci doit permettre de financer des projets de moyen terme afin d’atteindre l’ambitieux objectif que s’est fixé l’Europe d’améliorer l’efficacité énergétique de 20 % à l’horizon 2020.

Ce fonds sera abondé par différents acteurs :

  • La Commission investira 125 millions d’euros (issus de l’argent non attribué du fonds de relance économique de l’UE) ;
  • La Banque européenne d’investissement (BEI) 75 millions d’euros ;
  • La banque italienne Cassa Depositi e Presiti 60 millions supplémentaires ;
  • Et la Deutsche Bank 5 millions d’euros en tant que gestionnaire d’investissements du Fonds.

Le Fonds pourrait permettre des investissements dans les énergies durables pour des systèmes de production combinée de chaleur et d’électricité, des sources d’énergie renouvelable décentralisées, des transports urbains propres et la modernisation des infrastructures, des réseaux électriques intelligents à l’éclairage des routes.

Certains pays sont néanmoins assez critiques car ce fonds devrait servir à financer ce qu’ils appellent des « échecs de marché », c’est-à-dire des projets qui ne verraient sûrement pas le jour en raison de leur faible retour sur investissement à court terme. Néanmoins, la Commission considère qu’il est de son rôle d’aider au lancement de ces projets pour que ceux-ci deviennent viables et crédibles et que les acteurs privés puissent ensuite prendre le relai.